Pages Retour Suite  
 
 
 
Port-Couvreux.


 
Poursuivant leurs rêves utopistes d’exploitation rentable des Iles Kerguelen, les frères Henri et René-Emile Bos-sière ne se sont pas contentés de créer la concession de chasse des mammifères marins de Port-Jeanne d’Arc. Ils ont également voulu développer l’élevage du mouton en s’appuyant sur l’exemple des Iles Falkland.

Sous l’égide de la "Compagnie des Iles Kerguelen", un petit établissement d’élevage est installé en 1912 dans un lieu nommé Port-Couvreux, d’après le nom d’un des membres du conseil d’administration de la société. Qua-tre bergers sont laissés sur place, à la tête d’un petit cheptel composé de porcs et de moutons. Cependant, en 1914, la guerre impose le rapatriement des bergers.

Pages Retour Suite